Tisser les liens sur le territoire

Les articulations entre l’établissement et son territoire se font naturellement avec les partenaires de ville, divers et variés :
• La médecine de ville en premier lieu, pour favoriser l’insertion sociale et la continuité des soins aux patients.
• Les municipalités, en particulier Lille et Roubaix dans le cadre des Conseils locaux de santé mentale (CLSM).
• Les structures et établissements sociaux ou médico-sociaux pour garantir le meilleur accompagnement au-delà du soin. C’est particulièrement le cas dans le cadre du Réseau santé solidarité Lille Métropole, qui favorise l’accès aux soins des personnes les plus
précaires.
• Les autres services publics, comme ceux de la police, de la justice ou de l’éducation nationale, principalement pour la pédopsychiatrie.
• Les acteurs du logement, et notamment les bailleurs sociaux avec qui l’établissement, dans le cadre des CLSM ou d’Archipel, mène un travail de partenariat pour favoriser l’accès, le retour ou le maintien dans le logement pour les patients aux parcours complexes.
• Les partenaires culturels, dans le cadre de la politique dynamique que développe l’établissement, notamment à la faveur du lien
privilégié qui s’est tissé avec la DRAC et l’ARS sur ce sujet.

 

/sites/default/files/styles/en_tete/public/2018-09/bandeau_AE25_projet-d-etablissement_epsmal.jpg?itok=nmrpfUh4