Formation à l’hygiène durant le COVID-19

Le pôle 59g22 a mis en place, sous la forme d’une action éducative ciblée, le programme « Hygiène de vie pendant l’épidémie de coronavirus ». Cette action mise en place avec un groupe de patients a eu pour objectif de mieux appréhender la période de déconfinement, et en perspective, la sortie d’hospitalisation.

Mise en place du programme

Cette action prend appui sur le programme proposé par l’équipe d’ETP de CRISALID (Centre Support de Remédiation Cognitive et de Réhabilitation Psychosociale - CHI EPSM Oise). Son objectif, en dehors des conséquences liées à l’épidémie sur la santé globale, est d’améliorer la promotion de la santé et notamment la prévention primaire, en intégrant davantage l’hygiène dans la vie quotidienne. Deux professionnels de l’Unité de Psychiatrie Générale du pôle lillois 59g22 ont alors impulsé une réflexion pluridisciplinaire sur la mise
en place de ce programme, en proposant aux patients des actions éducatives ciblées à raison d’une séance par semaine en petit groupe.

Importance de la participation des patients

Entre deux et huit patients se sont mobilisés pour participer activement aux groupes, poussés par leur curiosité et leur envie de comprendre. Le but était de leur faire prendre conscience de l’importance de respecter les recommandations, pour prendre soin de leur santé et protéger leur entourage. Les ateliers, composés de groupes de trois patients, se déroulaient ainsi, avec des évaluations en début et fin de session :

  • Rappel et réalisation des mesures barrières (lavage de mains, vigilance des soignants et implication des patients pendant les repas, exercices de distanciation…)
  • Echanges entre les patients participants au groupe et les patients non participants, ce qui a impulsé une certaine motivation de l’ensemble des patients
  • Exercices de mise en pratique pour réaliser l’importance de la distanciation physique/sociale (un colorant alimentaire mélangé à de la mousse par exemple pour représenter le virus, cerceaux au sol avec des bâtons de distanciation…) 
  • Mise en situations à l’extérieur pour acquérir les gestes barrières (prendre le bus, aller à la banque, se promener dans un parc, faire ses courses, porter un masque, utiliser une solution hydroalcoolique…)
  • Jeu de questions/réponses « C’est quoi le COVID ? » pour mieux comprendre l’épidémie (qu’est-ce que le Coronavirus ? D’où vient-il ? Quels sont ses symptômes ? Quels sont les types de transmissions ?...).

Le confinement dans l’UPG du pôle

Située sur le site de Lommelet à Saint-André-lez-Lille et composée d’une équipe pluridisciplinaire s’appuyant sur une diversité de l’offre de soins, l’UPG est une unité d’hospitalisation à temps complet proposant l’accueil, l’évaluation et le traitement hospitalier de patients adultes atteints de troubles psychiques.

Pour répondre à la crise sanitaire, patients et soignants se sont adaptés, par exemple en réorganisant la distribution des chambres afin de permettre à des patients entrant d’avoir un temps de surveillance plus accru. Les circuits des repas et traitements ont également été revus, dans le but de mieux appréhender cette période. Les patients, pour certains étaient rassurés, quand d’autres restaient très inquiets. En effet, nous avons constaté une recrudescence des sollicitations des patients vers les soignants avec un besoin plus important de discussions informelles ou de temps de partage. Les soignants prenant le temps pour chacun, ayant une écoute attentive des besoins. Durant cette période, les patients se sont sentis accompagnés grâce aux activités thérapeutiques extérieures, l’organisation des visites et le travail des soignants, et ils ont mieux appréhendé le déconfinement, et à terme, la sortie d’hospitalisation.

Apports positifs du programme

Les acquis sont importants :

  • Meilleure connaissance sur l’épidémie
  • Meilleure maitrise des conséquences psychologiques liées à l’épidémie
  • Meilleure connaissance sur l’hygiène de vie
  • Amélioration de la prise en charge globale de la santé 
  • Amélioration la gestion des émotions, appréhender cette période en groupe, échanger activement afin de diminuer son stress, son angoisse de la sortie
  • Poursuivre son parcours de santé et de vie.

Le succès de cette action éducative a permis de conforter la mise en place de ce type d’intervention durant l’hospitalisation complète et sera de fait, reconduite sous d’autres formes en s’appuyant sur d’autres sujets.

Les professionnels motivés de cette unité s’inscriront prochainement sur d’autres projets, formations, et perspectives afin de proposer aux patients qui seront hospitalisés une offre de soins encore plus diversifiée.

Yvelise Bourabia,
Cadre supérieure de santé 59g22
T : 03 20 87 96 45

/sites/default/files/styles/en_tete/public/2020-07/bandeau_alter-ego-HOME-site-epsmal.jpg?itok=-DY2dGpw