Admissionniste au CPAA - Fatiha Bouchared

Avec un parcours riche et original de la Faculté de Droit à la Maison des Jeunes du Virolois à Tourcoing en passant par Eurodisney et l’hôpital Saint Antoine, Fatiha Bouchareb vient d’être recrutée en tant qu’admissionniste au Centre Psychiatrique d’Accueil et d’Admissions à Lille. « J’ai travaillé pendant huit ans et demi en tant qu’adjoint administratif aux admissions et aux frais de séjour à l’hôpital Saint Antoine à Paris. Dans cet hôpital général, il y avait deux services de psychiatrie mais nous n’étions pas vraiment formés pour l’accueil de cette patientèle, que nous voyions de manière épisodique. Ici, c’est bien mieux cadré, je suis dans une équipe, un lieu de travail particulièrement agréable, et même si la psychiatrie est tout nouvelle pour moi, j’ai de bonnes conditions pour exercer mes missions. » Le travail d’admissionniste consiste à accueillir les patients, au téléphone ou physiquement, constituer les dossiers administratifs, suivre la procédure des admissions, respecter les délais en ce qui concerne les documents officiels à obtenir. Un travail qui s’est sans doute complexifié avec la Loi du 5 juillet 2011. « Ma priorité est d’avoir le sens de l’accueil quelle que soit l’humeur dans laquelle je me trouve. » Si elle regrette le manque d’ergonomie du logiciel Crossway, Fatiha Bouchareb apprécie que la logique économique n’ait pas le dessus sur cette exigence d’humanité de son métier, qui lui manquait dans la relation très commerciale à laquelle elle était incitée aux frais de séjours : « ici, on parle de « patient » et non de « client », ça change tout. »

/sites/default/files/styles/en_tete/public/2018-08/bandeau_pastilles_2.jpg?itok=2HCgBioq