Plateforme de Coordination et d'Orientation (PCO)

Que sont les troubles du neurodéveloppement ?

Les classifications médicales les plus récentes définissant les troubles du neurodéveloppement (TND) sont le DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux – 5e édition) publié en 2015 en version française et la CIM-11 (la Classification Internationale des Maladies) dont la 11e version a été publiée en juillet 2020.

Les TND sont un ensemble d’affections qui débutent durant la période du développement. Ils sont responsables d’une déviation plus ou moins précoce de la trajectoire développementale typique et entraînent des difficultés significatives dans l’acquisition et l’exécution de fonctions spécifiques intellectuelles, motrices, sensorielles, comportementales ou sociales.

L’étiologie présumée des TND n’est pas univoque. Les TND sont des affections complexes dont les facteurs de risque sont multiples et diversement associés : génétiques, épigénétiques et environnementaux, survenant en préconceptionnel, ante, péri ou postnatal.

Selon le DSM-5, les TND regroupent :
• les handicaps intellectuels (trouble du développement intellectuel) ;
• les troubles de la communication ;
• le trouble du spectre de l’autisme ;
• le trouble spécifique des apprentissages (lecture, expression écrite et déficit du calcul) ;

• les troubles moteurs (trouble développemental de la coordination, mouvements stéréotypés, tics) ;
• le déficit de l’attention/hyperactivité ;
• les autres TND, spécifiés (par exemple TND associé à une exposition prénatale à l’alcool), ou non spécifiés.

Il existe un continuum entre ces différentes catégories nosographiques, parfois associées entre elles. Elles peuvent également être associées à des troubles moteurs ou sensoriels permanents. Les signes d’appel sont souvent communs et la démarche initiale d’accompagnement similaire. C’est pourquoi seront également considérés dans cette recommandation la paralysie cérébrale et les troubles du développement de la vision et de l’audition.

Une intervention précoce, dès le repérage des premiers signes d’alerte chez l’enfant, peut permettre une reprise développementale, une diminution des difficultés de l’enfant et l’amélioration de son pronostic.

Source

Quel est le territoire d’intervention de la PCO de l’arrondissement de Lille ?

Le périmètre couvert par la plateforme est celui de l’arrondissement de Lille. Seuls les enfants domiciliés sur ce territoire peuvent bénéficier de l’accompagnement de la plateforme.

Comment est constituée la PCO ? Quels sont ses partenaires ?

La plateforme de l’arrondissement de Lille est portée par l’EPSM de l’Agglomération lilloise.

L’équipe de la plateforme est composée de médecins spécialisés dans le repérage et l’accompagnement des enfants présentant des troubles du neurodéveloppement (neuropédiatre et pédopsychiatres), ainsi que d’une équipe socio-administrative (assistant(e) de service social, secrétaire médicale, coordinatrice).

La plateforme s’appuie sur un réseau de professionnels issus de structures sanitaires et médico-sociales ainsi que sur des professionnels libéraux :

- les professionnels de niveau 1 : médecins généralistes, pédiatres, médecin scolaire, médecin de PMI, professionnels paramédicaux libéraux, professionnels des lieux d’accueil de la petite enfance

- les équipes pluridisciplinaires travaillant au sein des structures de niveau 2 : Centre Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP), Centre Médico-Psychologique des secteurs de pédopsychiatrie (CMP), Centre Médico-Psycho-Pédagogique (CMPP)

* Liste des structures de niveau 2 du territoire

Liste des professionnels libéraux ayant contractualisé avec la PCO

- les professionnels de niveau 3 : neuropédiatres, généticiens et centres de référence dans le champ des troubles du neurodéveloppement : Neurodev, CRA, CRDTA

* Liste des services et structures de niveau 3 du territoire

Quelle est la durée d’intervention de la plateforme ?

La plateforme intervient pour une période de 12 mois à compter du premier rendez-vous avec une structure ou un professionnel conventionné.
 

En pratique, quelles sont les missions de la plateforme ?

Auprès des familles :

•  Préconiser un parcours de bilans pour l’enfant (médicaux, ergothérapique, neuropsychologique, psychologique, orthophonique, orthoptique, psychomoteur, etc.)

•  Orienter l’enfant et sa famille vers une structure partenaire  et/ou des professionnels libéraux afin de mettre en place les bilans préconisés accompagnés si nécessaire de séances d’interventions auprès de l’enfant, sans attendre la précision de son diagnostic

•  Déclencher le forfait « Bilan et Intervention précoce » si nécessaire (bilans et interventions pour les ergothérapeutes et psychomotriciens, bilans uniquement pour les psychologues)

•  Coordonner les différents professionnels du parcours, en lien avec le médecin ayant adressé l’enfant à la plateforme, ou le médecin d’une structure partenaire de niveau 2, dans le but de permettre l’élaboration d’un diagnostic et d’ajuster le projet personnalisé d’accompagnement de l’enfant

•  Accompagner la famille dans toutes les démarches en lien avec le parcours (orientation vers les professionnels, accompagnement dans l’élaboration d’un dossier MDPH si nécessaire, etc.)

•  Proposer une suite de parcours à l’enfant et à sa famille, en concertation avec tous les professionnels impliqués dans celui-ci, au-delà des 12 mois d’accompagnement par la plateforme

Auprès des professionnels :

•  Informer sur les troubles du neurodéveloppement

•  Soutenir les acteurs de 1ère ligne dans le repérage et l’accompagnement des enfants atteints de troubles du neurodéveloppement

•  Faciliter l’articulation entre les différents acteurs

La plateforme n’est pas une structure de prise en charge. Les médecins de la plateforme ne reçoivent pas les enfants en consultation et ne réalisent pas de bilans.
 

Quel enfant peut bénéficier de l’accompagnement de la plateforme ?

Le service d’accompagnement de la plateforme s’adresse aux enfants de moins de 7 ans présentant des signes d’alerte dans leur développement, en début de parcours de soin, sans diagnostic et sans droits MDPH.
 

Comment adresser un enfant vers la plateforme ?

Seul un médecin peut adresser un enfant vers la plateforme.

Il peut s’agir :

  • D’un médecin de niveau 1 (pédiatre, généraliste, médecin scolaire, médecin de PMI)
  • D’un médecin travaillant dans une structure de niveau 2. Ils peuvent solliciter la plateforme pour l’ouverture d’un forfait précoce pour des enfants qui leur auraient été adressés directement, en début de parcours de soin.

En tant que parents, si vous vous inquiétez concernant le développement de votre enfant parce qu’il vous semble inhabituel, parlez-en à un médecin (pédiatre, médecin scolaire, médecin de centre de PMI) afin de partager avec lui vos observations. Vous pourrez parcourir et remplir ensemble la grille de repérage des écarts inhabituels de développementchez les enfants de moins de 7 ans afin d’évaluer la situation de votre enfant.

Si votre médecin confirme la présence de plusieurs signes d’alerte chez votre enfant et que vous résidez sur le territoire couvert par la plateforme, il pourra vous orienter vers la plateforme de Coordination et d’Orientation de l’arrondissement de Lille.

Le dossier complet à transmettre à la plateforme est composé des pièces suivantes :

Envoi des dossiers : PCO TND EPSM AL, BP 4, 59871 Saint-André-lez-Lille Cedex

Après analyse du dossier, la plateforme reviendra ensuite vers la famille et le médecin adresseur pour proposer un parcours de bilan et d’intervention ou réorienter la demande si nécessaire.

Le médecin adresseur reste le référent médical du parcours sauf si l’enfant est orienté vers une structure partenaire de niveau 2. Il reçoit l’ensemble des comptes rendus de bilans et d’interventions et participe aux réunions pluridisciplinaires, organisées avec le soutien de la plateforme, afin de contribuer à l’élaboration d’un diagnostic et d’ajuster, le cas échéant, le parcours de l’enfant.

Comment se déroule le parcours préconisé par la plateforme ?

Le parcours coordonné par la plateforme s’appuie sur différents types de professionnels (ergothérapeutes, médecins, neuropsychologues, psychologues, orthophonistes, orthoptistes, psychomotriciens, etc.).

3 types de parcours sont possibles, déterminés en fonction des besoins de l’enfant et des souhaits de sa famille

•  Parcours en libéral uniquement
•  Parcours en structure de niveau 2 uniquement
•  Parcours mixte où certains enfants pourront bénéficier simultanément de l’intervention de professionnels libéraux et d’un suivi au sein d’une structure de niveau 2.

Une fois le parcours enclenché, si celui-ci se déroule uniquement en libéral, le médecin ayant adressé l’enfant à la plateforme reste coordinateur de son parcours avec le soutien des professionnels de la plateforme.

En cas de prise en charge dans une structure de niveau 2, le médecin de la structure assure la référence médicale du parcours.
 

Comment est financé le parcours ?

Le parcours est sans frais pour la famille :
•  dans les structures de niveau 2
  auprès des professionnels libéraux :
           - conventionnés avec l’assurance maladie (kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, etc)
           - ayant contractualisé avec la PCO dans le cadre du forfait « bilan et intervention précoce » (ergothérapeute, psychologue, psychomotricien) pendant une période de 12 mois.

Le forfait « bilan et intervention précoce » comprend un bilan et jusqu’à 35 séances d’interventions auprès de l’enfant réalisés par des ergothérapeutes et des psychomotriciens. Le forfait comprend, à ce jour, uniquement une partie bilan pour les psychologues.

Et ensuite ?

La durée d’accompagnement est de 12 mois, renouvelable 1 fois si nécessaire.

La fin de l’intervention de la PCO est prévue lorsqu’un relais a été identifié pour la suite du parcours de l’enfant (Décision MDPH, orientation anticipée vers une structure adaptée …).
 

CONTACT

Nous sommes joignables au 03 28 38 51 41 du lundi au vendredi de 09h00 à 12h et de 14h à 17h00.

PCO TND ESPM AL, BP4, 59871 Saint André Lez Lille Cedex