Le développement durable à l’EPSM : Focus sur la consommation de l’eau, et des bouteilles en plastique - AE #29

cour-dhonneur-bouteilles

À l’heure du développement durable et des réflexions pour des organisations plus efficientes, la DATL (Direction des Achats,Travaux et de la Logistique) s’est engagée à travailler sur le circuit de distribution de l’eau en bouteilles en plastique. Objectif : limiter voire supprimer la consommation de bouteilles d’eau et de gobelets en plastique à l’horizon 2019. Un objectif aux répercussions sur l’hygiène, l’économie et bien sûr l’écologie.

En effet, notre établissement consomme 129 228 bouteilles d’eau soit 21 538 packs, l’équivalent de 365 bouteilles / jour et 1793 gobelets en plastique par an (chiffres 2017). Dans le cadre de la politique de développement durable de notre établissement, il est légitime de promouvoir une consommation d’eau de distribution visant à diminuer les impacts environnementaux liés à l’emballage de l’eau, au transport de l’eau embouteillée, à son refroidissement, et à la gestion des déchets en découlant.

Quels sont les enjeux autour de ce projet visant à revoir le circuit de consommation de l’eau à l’EPSM ?
• Gaspillage & impact écologique : recours à des bouteilles de 1l partout, parfois mal consommées, gaspillées, et qui ne sont pas détruites selon un circuit de recyclage.
• Hygiène : rappel des recommandations : une bouteille doit être utilisée dans les 24h suivant l’ouverture pour la consommation, entretien et maintenance des fontaines réfrigérées répondant à des normes réglementaires strictes.
• Transport de l’eau : chronophage en temps, en agent ! et polluant… mais aussi impact du transport de l’eau sur les conditions de travail des agents
• Coût poste boisson > 52 000€ par an, coût agent (pour le magasin général et la société France Boissons), 57 sites de livraison différents, 2 matinées pour le magasin pour la distribution de l’eau.

Comment faire pour limiter cette consommation ? Tout simplement en limitant l’achat des bouteilles d’eau, et en consommant « l’eau du robinet », qui est tout aussi potable que l’eau en bouteilles et fait l’objet de contrôles rigoureux, comme l’attestent les services d’Iléo, « l’eau de la MEL » www.mel-ileo.fr. À ce sujet, une communication renforcée va être faite sur la qualité et la potabilité de l’eau, les campagnes de prélèvement et l’entretien des fontaines à eau. Ce travail associant notre médecin (Dr Tachon) et notre infirmier hygiéniste (Mickaël Clapet), fait partie d’un groupe projet en place. Par ailleurs des phases de test pour une nouvelle organisation seront déployées sur les différents types de service (hospitalisation, HJ / CMP, service de personnel), et, à l’occasion de la semaine développement durable de 2018, un atelier « bar à eau » sera organisé, permettant de déguster et de redécouvrir l’eau du robinet !

 

/sites/default/files/styles/en_tete/public/2018-09/bandeau_alter-ego_n29_EPSMal_1.jpg?itok=f2JKIlpf