Direction de la communication et de la culture

« Augmenter la culture générale sur la santé mentale, les soins et les dispositifs psychiatriques, lutter contre les images négatives véhiculées sur (et par) la psychiatrie. » Extrait du Projet de la Direction de la communication et de la culture de l'EPSM de l'agglomération lilloise, dans le Projet d'établissement 2021-2025.

Une direction de la communication et de la culture commune aux EPSM du GHT de Psychiatrie du Nord Pas-de-Calais a été créée en juin 2020. Elle fixe les objectifs, l’organisation et les moyens pour mettre en oeuvre les stratégies locales de communication et de promotion de la culture, en favorisant les actions communes à chaque fois que cela est souhaitable et réalisable. Elle définit une nouvelle stratégie de communication pour le GHT afin de le positionner dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale, en lien avec les propositions institutionnelles existantes.

La psychiatrie est souvent stigmatisée dans l'opinion publique ou les média : cette stigmatisation se nourrit de méconnaissance, de peurs, de stéréotypes et d’amalgames (peur de l’enfermement, assimilation de la violence à la psychiatrie ; exemple de la loi du 5 juillet 2011…). Le tabou de la maladie et le secret médical, la fragilité des interlocuteurs (publics en souffrance, en grande précarité, marginalisés par la maladie), et enfin la complexité des soins contribuent au manque de compréhension des souffrances psychiques. Souvent au détriment de l'accès aux soins...

Dans ce contexte, la Direction de la communication et de la culture a pour missions de contribuer à cet enjeu de société. La crise sanitaire qui a commencé avec la COVID-19 a éclairé l'importance de la santé mentale de chacun, et sa fragilité aussi... Un trouble psychique peut arriver à n'importe qui : une personne sur 4 en France en est touchée. L'EPSM accompagne chaque année 24 000 personnes, enfants, adolescents, adultes... Après avoir suivi un courant de déstigmatisation de la maladie mentale et des institutions chargées de la prendre en charge, le service se tourne aujourd'hui vers une maîtrise de la stigmatisation. En externe comme en interne, cette approche vise essentiellement à communiquer de manière pro-active et à proposer des contenus fiables et valorisants sur les modes de prise en charge, les pratiques professionnelles, les personnes. Elle encourage la responsabilité collective à lutter efficacement contre l’incompréhension et le jugement trop souvent portés sur les personnes et leur entourage.

C'est pourquoi cette Direction de la communication est aussi une Direction de la culture. Dans notre ligne éditoriale, l'équipe associe au quotidien les professionnels pour mieux faire connaître la culture de notre EPSM et du GHT de Psychiatrie : culture du soin et de l'accompagnement ; or dans cette ligne, la portée créatrice de l'art et de la culture a toute sa place. Il s'agit à la fois d'offrir la possibilité à tous de jouir de leurs droits culturels, et de permettre aux artistes de créer en milieu de soins. L'action culturelle et artistique sont ainsi les acteurs, les manifestations et les témoins des liens de proximité de la psychiatrie avec la société... et la vie.

Je vous invite bien sûr à consulter ce site web et à nous contacter pour toute suggestion. N'hésitez pas aussi à vous abonner numériquement à la revue Alter ego ou la newsletter mensuelle.

Maud Piontek,
Directrice de la communication et de la culture.

Livret sur les clichés de la folie, réalisé par le service communication et culture de l'EPSMal